ICLEI Drives World’s Cities Into Global Carbon Reporting Machine

Youtube
S'il vous plaît partager cette histoire!
image_pdfimage_print

Le carbonen Le Climate Registry (CCR) a été fondé en novembre 2010 lors du Sommet mondial des maires sur le climat à Mexico, mais il est géré par le Centre de Bonn pour l'action et les rapports sur le climat au niveau local. Ce dernier est hébergé par le secrétariat mondial de l'ICLEI, également à Bonn. En conséquence, le CCR déclare sur son site Web:

The carbonn® Climate Registry is the leading global reporting platform for cities, towns and regions tackling climate change. It helps local and other subnational governments to track and report on their targets, actions and performance. This platform allows for exchange, learning and benchmarking among its 950+ registered entities while providing data that feeds into global climate negotiations through ICLEI as focal point for the Local Governments and Municipal Authorities constituency.

This video is a must-view intro to CCR’s program:

CCR has rifled through ICLEI’s city membership to get 950 cities from 82 countries to join their reporting scheme. They now claim to be covering 9.5 percent of the global population and 17,5 percent of the world’s urban population.

It also claims to be a ‘prime data partner’ of  UNFCCC?s Non State Actor Zone for Climate Action (NAZCA) Platform (NAZCA), une autre organisation de reporting carbone. La NAZCA affirme que plus du tiers des 2 000 plus grandes entreprises du monde se sont engagées dans une action carbone.

Not surprisingly, CCR and NAZCA both claim to be ‘voluntary’ organizations:

The carbonn Climate Registry is the voluntary and public reporting platform for local and other subnational governments, enabling these entities to report and monitor their climate and energy commitments, greenhouse gas (GHG) emissions performance, plans as well as climate change mitigation and adaptation actions.

Download CCR’s 5-year overview signaler ici.

 

Joignez-vous à notre liste d'envoi!


avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Emily Windsor-Cragg Auteurs de commentaires récents
  S'abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifiant de
Emily Windsor-Cragg
Inviter

Le CO2 et le méthane sont complètement naturels dans notre atmosphère. ils sont aspirés par les plantes et ne font aucun mal. Ce qui n’est pas naturel, c’est un soleil artificiel, ses rayons UV, ses produits chimiques toxiques, ses métaux lourds et ses substances biologiques dans les chemtrails, la diffusion HAARP ARRAY, ses tours de téléphonie cellulaire et ses compteurs intelligents. Toutes ces technologies artificielles détruisent la capacité de notre monde à faire circuler la chaleur et l’eau en une saison raisonnable. Et le Dogme officiel affirmant que le carbone est le problème, n’est autre que le battage médiatique de la propagande, une information totalement fausse. Aucune décision ne peut être prise sur les changements sur le terrain tant que ces questions ne sont pas correctement relatées et… Lire la suite »